Migros mise autant que possible sur le rail

Le bilan CO2 des transports ferroviaires est nettement meilleur que celui des transports routiers. Outre les économies de temps et d'énergie, c'est la raison principale pour laquelle FCM Logistique Transport opte aussi souvent que possible pour le transport ferroviaire, et mise également de plus en plus sur le trafic combiné (TC). Nos centres de distribution sont tous, sans exception, directement raccordés au réseau ferroviaire. Avec plus d'un million de tonnes – environ la moitié de toutes les marchandises transportées – et plus de 11,5 millions de wagons-kilomètres parcourus, Migros, plus gros client de CFF Cargo, se place largement en tête du transport ferroviaire dans le commerce de détail. En 2015, un nouveau contrat cadre a consolidé cet étroit partenariat pour les trois prochaines années.

Les chauffeurs de camions suivent les fourmis

Lorsque les transports ne peuvent plus être réalisés en train pour des raisons d'infrastructure et de temps, FCM Logistique Transport mise sur un réseau performant de camions, lequel demeure la colonne vertébrale d'une logistique efficace et fiable. En sa qualité d'entreprise écologiquement responsable, Migros privilégie également les solutions durables pour le transport routier. Depuis 2012, par exemple, les partenaires de transport externes de FCM Logistique Transport n'utilisent plus que des véhicules au moins conformes à la norme Euro 5. Les chauffeurs sont également formés à une conduite permettant de réduire la consommation d'énergie, et dirigés de manière efficace dans le trafic toujours plus dense par le système d'information et de gestion des commandes de transport en camion CADIS. FCM Logistique Transport emprunte également une autre voie pour la planification des tournées et s'appuie sur l'expérience collective des fourmis. En effet, celles-ci trouvent très rapidement le chemin le plus rapide pour regagner leur nid depuis un lieu d'approvisionnement en nourriture. Un logiciel intelligent s'est inspiré de cette astucieuse «logistique des fourmis». Il permet de réduire jusqu'à 20 % les trajets entre les centres de distribution et les magasins et d'économiser en conséquence du temps, des coûts et de réduire les émissions de CO2. Cette approche a permis à FCM Logistique Transport de remporter en 2012 le «Swiss Logistics Award», l'Oscar du secteur de la logistique, et de se hisser à la deuxième place l'année suivante lors de l'«European Award for Logistics Excellence».

 

Sans détours, même en haute mer

Pour les transports internationaux de jouets en provenance de Chine, de textiles d'Inde, de fruits d'Amérique du Sud ou de viande d'agneau de Nouvelle-Zélande, FCM Logistique Transport contrôle en permanence les émissions des navires porte-conteneurs et privilégie les partenaires présentant les meilleurs écobilans. Les spécialistes en logistique à l'international remettent sans cesse en question les modèles établis et étudient en permanence de nouvelles possibilités plus efficaces et plus écologiques. Les transports en provenance d'Extrême-Orient via le port de La Spezia en Ligurie, au lieu des traditionnels grands ports de transbordement du nord-ouest de l'Europe en sont un excellent exemple. La distance réduite de moitié permet d'économiser sept à dix jours de trajet et de diminuer la consommation d'énergie de 30 % ainsi que les émissions de dioxyde de carbone de 16 %. Il n'est donc pas étonnant que Migros importe désormais 25 % des conteneurs via la bella Italia. 

 

Le grand retour du chemin de fer transsibérien

Les cargaisons soumises à une contrainte de temps particulière et périssables, telles que les fruits et les plantes exotiques ou les poissons, ne parviennent en Suisse en parfait état et dans les délais impartis que lorsqu'elles sont transportées par voie aérienne. FCM Logistique Transport cherche toutefois à réduire en permanence le volume de fret aérien. Ainsi, depuis quelques années, certaines marchandises en provenance d'Extrême-Orient sont acheminées en Suisse via l'itinéraire légendaire du chemin de fer transsibérien. Les quelque 12 000 kilomètres de chemin de fer sont parcourus en 21 jours – deux fois plus rapidement que le navire porte-conteneurs et pour un coût deux fois moins élevé que celui du fret aérien, tout en respectant l'environnement.

Génération M

La rubrique Transport des marchandises & logistique de notre site Internet «Génération M», vous informe en permanence sur le transport durable de marchandises chez et pour Migros.